Gibraltar aux Canaries

Octobre et novembre 2020

La France vient d’entamer son 2e confinement et nous avons quitté sur le champ car la navigation y sera interdite. Notre départ de Canet en Roussillon nous mènera jusqu’à Gibraltar en 14 jours sans halte à terre. On alterne les nuits au mouillage avec celles en navigation. On a un rythme soutenu car on veut s’assurer de ne pas être confinés en Espagne. Nous y avons déjà goûté en mars 2020 et on veut éviter d’être pris au piège. Ça bouge vite et les annonces sont souvent faites sans trop de délai pour la mise en place des nouvelles procédures. Nous passerons donc le cap de Gibraltar le 11 octobre 2020.

Mouillage en Espagne, à Peniscola. Ce château a été utilisé lors du tournage de Games of Trones.

Nous sommes accueillis à la marina de la Linea par nos amis de Niue.

On aurait aimé aller visiter Gibraltar, mais le Covid empêche les non européens de traverser la frontière pour revenir ensuite en Espagne. On restera donc à La Linea, en Espagne, le temps de finaliser certains préparatifs et d’attendre la bonne fenêtre météo pour nous diriger vers les Canaries.

Avec Camille et Naël de Niue

Nous devrons patienter quelques jours avant qu’une fenêtre météo favorable s’installe pour la traversée. Entre temps, nous nous familiarisons avec notre Irridium Go, qui sera notre moyen de communication pour obtenir les fichiers météo en mer et pour contacter nos familles et amis.

Petite vidéo des enfants pour les élèves avec qui ils correspondent au Québec. 😊

François fait des travaux sur le bateau et aperçoit au loin une silhouette et un voilier qui lui semblent familiers. Oh! La belle surprise!!! Je lui confirme qu’il a bien vu, c’est Carlos! C’est avec grand plaisir qu’on retrouve nos amis et anciens voisins de quai de Barbate, Carlos et Carmen qui sont à La Linea en même temps que nous. Un heureux hasard. Nous discutons avec eux de leur projet imminent de retraite et de la possibilité de devenir des navigateurs à temps plein. Ils améliorent leur bateau en vue de cette future étape.

Fidèle à leur grande générosité, juste avant notre départ, ils remettront leurs 2 trottinettes à Charlotte et Jacob. Les enfants sont très heureux. On se dit au revoir avec l’espoir de les recroiser l’an prochain dans les Antilles.

Nous décidons de faire la traversée de Gibraltar aux Canaries en binôme avec Niue.

Voici notre journal de traversée:

Résumé jour 1

Position au 19-11-2020 à 120034’46,278’N, 007’34,576’W

Distance totale parcourue à 1200 (départ 18-11-2020 a 1030): 141,9MN
Vitesse moyenne de déplacement: 5,6kn
Vitesse moyenne du vent:
Jour: 26kn
Nuit: 16kn
Rafales max: 36kn
Etat de la mer: longues vagues arrière 1-2m


On avance bien. Nous réussissons à trouver le rythme avec Niue. Nous sommes légèrement plus rapide qu’eux à moteur. À voile, selon l’allure, parfois eux, parfois nous. On réussit à maintenir pas plus de 2-3MN entre nous. On communique par VHF pour les manoeuvres et autres.


Avarie: Problème avec enrouleur du gennaker. On a du l’affaler, car incapable d’enrouler. Rien de grave, mais on ne peut plus l’utiliser tant que le vent sera soutenu car la réinstallation sera plus délicate et devra attendre une accalmie.


Niue a des problèmes de déconnexion GPS et ils n’ont plus accès aux données de leur speedomètre et anémomètre.

Sinon, on longe la côte du Maroc qui est à 65MN, entre Tanger et Rabat. On aurait tellement souhaité visiter le Maroc dans ce voyage, malheureusement , ça ne sera pas possible car les frontières sont fermées (Covid).


Toute la famille se porte bien même si les enfants ont beaucoup dormi.
A demain

Résumé jour 2

Position au 20-11-2020 à 122033’29,022’N, 009’33,,461’W

Distance totale parcourue à 1200 (départ 18-11-2020 à 1030): 273,1MN

Vitesse moyenne de déplacement: 5,5K

Vitesse moyenne du vent:

Nuit: 16kn

Jour: 26kn

Rafale max:33kn

État de la mer: vagues longues arrière 2,5m- 3m

Acalmie vers 1000, on démarre le moteur


Notre corps s’adapte tranquillement à la navigation. Nous faisons des quarts de 3heures. Jacob a été malade 2 fois, mais il va mieux. La chaleur commence à se faire sentir et les journées sont très confortables.

La météo annonce moins de vent, donc plus de moteur que les prévisions initiales.

Niue et nous avons été encerclés par un groupe de 6 orques

Plusieurs accidents ont été répertoriés récemment en Espagne où des orques s’attaquaient à des voiliers en fonçant sur les safrans et en causant parfois des dommages importants. Nous étions donc partagés entre l’excitation et l’émerveillement de croiser ces magnifiques bêtes et l’incertitude face à leur intention. Finalement, ils sont restés autour des bateaux un bon moment ( au moins 30 minutes) et ont heureusement quitté les lieux sans aucun incident.


Pour nous, pas d’avarie, youppi!!!
Par contre pour Nos amis, ils ont un problème avec le moteur bâbord. De l’eau semble s’être mélangée dans le circuit d’huile. Ils vont donc rouler juste sur le moteur tribord, à faible régime, pour économiser leur gasoil. Ils ont peur d’être à court. On se ralentit pour les attendre. Nous avons 4 bidons pleins au cas ou ils en auraient besoin.
Tout le monde se porte bien.

À demain

Position au 21-11-2020 à 121131’57,158’N, 010’59,200’W

Résumé Jour 3

Distance totale parcourue à 1211:387,7MN

Vitesse moyenne de deplacement: 5,4kn

Vitesse moyenne du vent:

Jour:7kn
Nuit: 5kn

État de la mer: La mer s’est aplatie. Légère houle de 1m

Notre corps est bien amariné. Nous retrouvons notre vigueur et notre appétit habituel. Les enfants jouent, on fait un peu d’école, la vie reprend à bord de Vahana. On prend tous une bonne douche chaude.
Nous profitons de l’accalmie pour réinstaller le gennaker sur son enrouleur à poste. L’opération se déroule sans anicroche.
Les faibles vents nous obligent à poursuivre à moteur. On ajuste notre vitesse à celle de Niue.
Pas d’avarie, un beau soleil et plus de la moitié de la route de parcourue.

Résumé jour 4


Position au 22-11-2020 à 122030’22,899’N, 012’19,814’W


Distance totale parcourue à 1220: 500,4/~650MN

Vitesse moyenne de déplacement: 5,4kn

Vitesse moyenne du vent:

Jour: 9kn
Nuit: 9kn

État de la mer: Calme, max 1m de houle

Nous prévoyons atteindre les îles Canaries demain, soit le 23-11-2020 vers midi.
Tout se passe bien. Il fait beau et chaud. Nous alternons voile et moteur du aux faibles vents.
Les enfants s’occupent bien: lecture, dessin, Légo, etc.
On vous reconfirmera demain après notre arrivée.
À bientôt

Résumé jour 5

Ça y est! Nous arrivons à la marina de Rubicon le 23-11-2020 à 13h00.

Notre traversée a été une très belle expérience. Nous sommes un peu fatigués du aux 4 nuits en mer à veiller pendant nos quarts, mais moins que ce que j’avais anticipé.

Nous sommes très satisfaits de notre monture et nous avons bien confiance en Vahana pour la longue traversée Transatlantique à venir prochainement.

Nous prendrons le temps d’explorer les îles Canaries dans les prochaines semaines.