La Corse

Du 12 au 31 août 2020

Une petite distance de 24 MN nous permettra de rejoindre la Corse à partir de la Sardaigne. Notre première destination sera les îles Lavezzi. Il s’agit d’un archipel accessible uniquement par voie maritime. Les récifs de granite entourant l’île auront été à l’origine du naufrage de la Sémillante en 1855, un navire de la marine française avec plus de 700 hommes à son bord. Sur le site, un autel et deux cimetières rappelle cette tragédie.

Les îles Lavezzi, c’est aussi une réserve naturelle avec une très belle vie aquatique. Il y a des tonnes de poissons, c’est presque un aquarium à ciel ouvert. Un bonheur pour toute la famille. Nous passerons des heures sous l’eau à observer ces magnifiques poissons.

Vers 2:00 du matin, des bruits nous réveillent. Le vent a subitement viré. Tous les gens sont sur les ponts, lampe de poche à la main. Nous étions certains de notre mouillage et de notre rayon d’évitement. Cependant, il y a beaucoup de bateaux mal ancrés qui se ramassent très (trop) près des nombreux rochers, certains bateaux chassent (dérapage de l’ancre), certaines chaînes s’entremêlent. Il y a même des voiliers qui en entraînent d’autres en tirant leur chaîne. Nous assistons à la scène, moitié amusés car c’était prévisible vu tous les bateaux s’ancrant sans méthode. Bref, au bout d’une trentaine de minutes, nous retournons nous coucher. Certains, peu confiants de leurs voisins veilleront toute la nuit.

Nous irons ensuite à Isola Piana, appartenant toujours à la réserve naturelle de Lavezzi. Une petite île est accessible par la côte et la profondeur de l’eau nous permet de parcourir la distance dans l’eau, à pieds.

Notre destination suivante, Roccapina, là où se trouve un lion sculpté naturellement dans le roc sur le haut d’une falaise, nous aura permis de mouiller très près de la plage dans sa belle baie. Nous mouillons dans une eau limpide qui n’a rien à envier aux Caraïbes à cette période de l’année.

Les enfants auront la chance de rencontrer d’autres enfants pour s’amuser un peu à la plage. La plage étant a proximité, les enfants s’y rendent aisément à la nage.

Nous ferons aussi une très belle randonnée jusqu’au sommet de la montagne pour atteindre une tour de l’époque génoise.

Notre prochain arrêt, pour quelques jours, sera à Propriano. Nous avions beaucoup aimé l’expérience de la location des scooters en Sardaigne et décidons de réitérer l’expérience pour deux jours en Corse. Les belles routes très sinueuses nous permettrons de rejoindre la ville historique de Bonifacio où nous n’étions pas arrêtés avec Vahana et aussi Sartène, un petit village typique.

Au deuxième jour, nous allons visiter Filitosa, un site archéologique très intéressant. Nous y passerons quelques heures où les enfants feront une chasse aux trésors tout en apprenant l’histoire du lieu. Nous irons dans un vignoble, mais les visites n’ont lieu que le samedi sur rdv. Finalement, nous ferons un petit détour puisque les filles veulent se rendre sur les lieux dun vieux pont génois.

Ces deux journées auront été très appréciées par toutes la famille. Les paysages étaient vraiment sublimes et c’était un plaisir de déambuler en scooter sur l’Île de la Beauté qui porte très bien son nom.

Nous sommes très heureux de pouvoir à nouveau communiquer en français, ça simplifie les choses. Et c’est avec joie que nous renouons avec le délicieux pain français qui nous avait manqué. Les Corses sont très sympathiques et apprécient beaucoup notre « accent » 😉.

Nous nous arrêtons quelques jours à Adjaccio, la capitale de la Corse.

Coup de coeur pour Cargèse, un charmant petit village d’origine grec. Il y règne une atmosphère bon enfant et on s’y sent tout de suite bien. Les restaurants sont invitants, de même que de petits commerces sur la route principale.

Girolata s’avèrera aussi un endroit hors du commun. Nous y parcourrons le sentier du facteur puisque le village n’est accessible que par l’eau ou par un sentier pédestre de 7km. Une belle balade de santé que le facteur de l’endroit a parcouru pendant de nombreuses années 6 jours par semaine! Et quelle ne fut pas notre surprise en retournant sur la plage de rencontrer des vaches qui se prélassaient dans le sable en regardant Vahana.

Nous terminerons notre voyage en Corse par la ville de Calvi. Une autre belle ville remplie d’histoire.

C’est toujours surprenant de voir ces méga yatchs qui mouillent dans les mêmes baies que nous mais avec des moyens très différents!

Finalement, de forts vents auront fait déraper un voilier qui s’était mal ancré juste devant nous. Le voilier se positionne perpendiculaire à nous et percutera notre étrave à plusieurs reprises . Nous tentons de réduire l’impact avec des pare-battages. Cependant, les coups résonnent à bord et nous sommes en miettes à chaque bang. Après une dizaine de minutes, qui nous aura semblé une éternité , le voilier réussi à se sortir de sa fâcheuse position. Le navigateur nous indique qu’il se déplacera juste pour jeter l’encre et reviendra nous voir ensuite. Bien entendu, il n’en fut rien et le fautif prendra la fuite après avoir bien endommagé notre étrave bâbord. Nous savons que ce n’est que du matériel, mais en même temps, Vahana est notre maison, notre sécurité. C’est encore tout ébranlés de cet accident que nous lèverons les voiles vers la côte de la France pour une navigation de 90MN dans une mer musclée et des vents soutenus.

7 commentaires sur « La Corse »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s