Transatlantique

Résumé jour 1 à 4

Position au 18-01-2021 à 1200 UTC
16’08’24,4”N 32’23’21,5”W
Distance totale parcourue a 1200: 437MN/1850(Départ 15-01-2021 à 1130 UTC)

Vitesse moyenne de déplacement: 5,9K

Vitesse moyenne du vent:

Jour: 19,5K
Nuit: 19,5K

Vitesse surf max: 15,9 K

Etat de la mer: actuellement vagues longues 2m

Désolée pour le silence radio des premiers jours mais mon état ne me permettait pas d’écrire.

Derniers préparatifs avant le départ. Daniel est allé chercher les pains commandés à la boulangerie, dernier lavage de bateau et réception du fichier météo.

Nous quittons le port en matinée. On annonce environ 20-25k de vent avec des vagues de 2,2m.
Finalement, la première journée, nous aurons eu droit à une mer bien formée dans 3-4m de vagues courtes. C’est plutôt inconfortable. Et au souper, pour Lyne et les enfants, c’est le festival de la chaudière 😦
Les vents sont soutenus à plus de 35k avec des rafales a 44k.
Notre moussaillon Daniel aura vite compris la difficulté à garder son café dans sa tasse 😉 vu les mouvements saccadés du bateau.

Au deuxième jour, le vent baisse un peu mais la mer demeure bien formée avec des vents soutenus à plus de 30 noeuds.

À partir du troisième jour, le vent et la mer se stabilisent. Nous avons une bonne vitesse d’avancée malgré que nous sommes sous-voilé avec un ris dans la GV et le génois roulé à 50%. C’est une allure nous permettant de nous ralentir afin d’avancer au même rythme que Manawa.
Tout le monde à bord se porte bien même si Lyne souffre encore un peu du mal de mer. Ça s’atténue de jour en jour.

Chaque matin, il y a des poissons volants qui ont atterri sur le bateau durant la nuit. Il commence aussi à y avoir des regroupements de sargasses à la dérive. Déjà!!


Le ciel est un peu voilé, mais il fait beau et chaud.
François s’est improvisé professeur suppléant pour aujourd’hui. L’enseignante est en congé de maladie mais reprendra du service bientôt 😉

Résumé jour 5

Position au 19-01-2021 à 1200 UTC
15’52’37,7”N 034’47’17,9”W
Distance totale parcourue a 1200 UTC: 578,3/ 2150MN soit près du quart du trajet :)(Départ 15-01-2021 à 1130 UTC)

Vitesse moyenne de déplacement: 6K

Vitesse moyenne du vent: Jour: 21,3K
Nuit: 18,6K

Vitesse surf max: 16,3K

Etat de la mer: actuellement vagues longues 2m

Nous filons à bonne allure depuis le départ. Malgré un ris dans la GV et un génois enroulé à 50%, nous atteignons une bonne vitesse de croisière. La chaleur et l’humidité se font de plus en plus présentes. Nous prenons le rythme des quarts. Mon corps (Lyne) s’adapte à la mer et je vais mieux. Sinon, tout va bien:)

Résumé jour 6

Position au 20-01-2021 à 1215 UTC
15’40,345”N 037’14,524”W
Distance totale parcourue a 1215 UTC: 722,6/ 2150MN soit près du tiers du trajet :)(Départ 15-01-2021 à 1130 UTC)

Vitesse moyenne de déplacement: 6K

Vitesse moyenne du vent: Jour: 19,2K
Nuit: 18,6K

Vitesse surf max: 16,3K

Etat de la mer: actuellement vagues longues 2m

Tout va bien, les vents ont baissé un peu. Nous devons faire fonctionner le dessalinateur car nos réserves d’eau baissent. Notre consommation d’eau demeure à environ 30l/jour pour l’ensemble de l’équipage. En refaisant de l’eau une fois de plus, nous devrions avoir tout ce qu’il nous faut jusqu’à l’arrivée.

Le ciel est plutôt couvert mais la chaleur a considérablement augmenté aujourd’hui. La mer s’est légèrement aplatie. Hier, nous avons tenté de pêcher mais il y avait trop de sargasses.
Nous jouons à Uno, Scrabble et autres jeux et faisons l’école. Les enfants dorment dehors toutes les nuits, ils s’y sentent plus confortables et il y a toujours un adulte qui y veille 🙂

Résumé jour 7


Position au 22-01-2021 à 1200UTC
15’21,298”N 041,56,043”W
Distance totale parcourue a 1200UTC: 999,8/ 2150MN soit près de la moitié du trajet :)(Départ 15-01-2021 à 1130 UTC)

Vitesse moyenne de déplacement: 5,9K

Vitesse moyenne du vent: Jour: 16,5K
Nuit: 19,1K

Etat de la mer: actuellement vagues croisées 1- 2m

Tout va bien à bord. Nous avons quitté Mindelo il y a exactement une semaine et à ce rythme, cette nuit nous aurons parcouru la moitié du trajet.

Manawa a réussi à pêcher un Mahi-Mahi. De notre côté, toujours aucune prise.
Depuis 3 jours, la chaleur est suffisamment bien installée pour qu’on prenne notre douche à l’extérieur sur la plage arrière. De cette manière, ça génère moins d’humidité à bord et en plus c’est agréable de se doucher en plein-air. Aussi, plus besoin de vider la douche qui contient beaucoup de surplus de réserves de nourriture.

Côté gestion de la nourriture: L’Alchimiste, une famille québécoise ayant traversé en catamaran l’an passé nous a donné plusieurs conseils pour la nourriture. Tout d’abord, nous avons fait un très bon approvisionnement en produits secs aux Canaries. Ceci en vue de la traversée mais aussi pour les Caraïbes. Certains produits sont difficiles d’accès par la suite et seront aussi beaucoup plus dispendieux.

Nous avons donc fait le plein en riz, pâtes, gruau d’avoine, couscous, farine, sucre, etc. Aussi en tomates broyées, maïs et petits pois en conserve, etc.
Nous avons aussi acheté une grosse meule de gouda protégée par une pellicule de cire. Une fois que nous l’aurons entamée, nous couperons des quartiers que nous emballerons sous vide.

En Europe, plusieurs produits ne sont pas réfrigérés. Les œufs, le lait et la crème en carton et même certains yogourts. Cela nous permet de minimiser la place prise par ses aliments au frigo.
Jusqu’à présent, nous avons malheureusement gaspillé quelques pains, une courgette et quelques oignons qui n’étaient plus bons.
Nous avons 1 petit frigo et 2 petits congélateurs à bord. Dès que de l’espace se libère au frigo, nous en profitons pour y réintégrer des aliments qui étaient temporairement tempérés faute de place comme des poivrons, des fruits, etc.
Nous n’avons plus de micro-ondes (On s’en est débarrassé au Portugal car c’était lourd, ça prenait beaucoup de place et il servait très peu.), il faut donc anticiper les repas pour la décongélation.
Nous avions déjà plusieurs repas de cuisinés d’avance qui avaient été congelés et mis sous vide. Cela nous permet de maintenir un apport en produits vitaminés malgré que le frais diminue graduellement. Ainsi, nous mangeons de façon relativement équilibrée.
Nous avons adoré le Cachupa, un plat traditionnel du Cap Vert. C’est un mijoté de pois chiches, maïs, haricots avec du chou, des patates et un bouillon savoureux. Nous en avons un repas de réfrigéré et un de congelé. Un délicieux repas typique rempli de saveurs et de beaux souvenirs du Cap Vert.

Résumé jour 8

Position au 23-01-2021 à 1226UTC
15’01,562”N 044,14,56,951”W
Distance totale parcourue a 1226UTC:1139/ 2150MN(Départ 15-01-2021 à 1130 UTC)

Vitesse moyenne de déplacement: 5,9K

Vitesse moyenne du vent: Jour: 15,7K
Nuit: 14,1K

Etat de la mer: actuellement vagues longues 1m

Résumé jour 9 et 10

Tout va toujours bien à bord. Les routages météo prévoient une arrivée le 30-01-2021 en soirée.
Même si nous avons un pilote automatique, la conduite du bateau doit être supervisée à tout moment du jour et de la nuit.
Au début, nous faisions des quarts de 3 heures en rotation. Nous avons modifié la formule. Nous maintenons les 3 heures. Cependant, Daniel fait les quarts 20:00-23:00 et 05:00-08:00. François et Lyne alternent les quarts 23:00-02:00/ 08:00+ et 02:00-05:00.
Pendant notre quart, on doit s’assurer qu’il n’y a pas de bateaux dangereux ( jusqu’à présent, à part Manawa avec qui on navigue, on ne croise pas grand monde!), que le pilote tient bien son cap, que le vent ne change pas d’allure, sinon il faut apporter des ajustements. On est aussi attentifs aux différents bruits.
Il faut donc avoir un œil sur le bateau, mais on peut aussi faire autre chose en même temps que la surveillance. Parfois, on fait de la lecture, de l’écriture. On écoute de la musique ou on regarde des séries/films téléchargés sur Netflix. On peut aussi jouer à des jeux électroniques comme Scrabble. Sinon, on peut juste profiter du moment et relaxer en regardant la lune qui se reflète sur l’eau et les étoiles. 🙂 Si on est très fatigué pendant notre quart, on se met des alarmes aux 15 minutes juste au cas où notre contemplation se transformerait en sommeil 😉
Comme nous nous dirigeons constamment vers l’Ouest, il faut régulariser l’heure. Nous avons reculé d’une heure ce matin et nous sommes maintenant sur le fuseau UTC -2, ce qui correspond à 3 heures de plus qu’au Québec. Lors de notre arrivée en Martinique, nous aurons seulement une heure de décalage avec le Québec.
À plus

Position au 25-01-2021 à 1308UTC
14’51,701”N 048’47,623”W
Distance totale parcourue a 1308UTC:1406/2150MN(Départ 15-01-2021 à 1130 UTC)

Vitesse moyenne de déplacement: 5,8KVitesse moyenne du vent: Jour: 14,4K
Nuit: 11,5K

Etat de la mer: actuellement vagues longues 1m

Le vent a diminué depuis quelques jours. Nous utilisons donc davantage notre gennaker qui est une plus grande voile appropriée pour un vent plus faible.
Plus le vent est faible, plus nous avons la possibilité de mettre une plus grande surface de voile. De cette façon, nous maintenons une vitesse de déplacement satisfaisante.

Actuellement, nous pourrions combiner le gennaker à la GV ou au génois. Nous avons même testé la combinaison des 3 voiles réunies en mettant la GV et le génois dans le sens opposé du vent et le gennaker à contre. De façon surprenante, cette combinaison performait bien.
Cependant, puisque nous voyageons avec Manawa, de leur côté, leur plus grande voile ( un parasailor) ne peut pas être combinée à d’autres voiles. Il faut donc se limiter à leur vitesse maximum. Leur parasailor avance grossomodo à la vitesse de notre gennaker.
Habituellement, nous maintenons avec Manawa une distance d’environ 3 à 6 MN. On communique régulièrement avec eux par VHF et parfois via l’iridium. On a souvent un visuel sur leur bateau, mais assez au loin. Cependant, selon la distance, la hauteur des vagues, l’humidité de l’air, il arrive souvent qu’il soit près sans qu’on les voit autrement que sur notre système de positionnement AIS.

Hier, nous avons improvisé une rencontre en plein milieu de l’océan où les deux catamarans se sont rapprochés à quelques mètres l’un de l’autre. Au début, on se faisait des saluts au loin. On était contents de se revoir après plusieurs jours en mer. Nous avons passé près d’une heure côte à côte au cœur de l’Atlantique à se jaser d’un bateau à l’autre. Beau moment.
À plus

Résumé jour 11


Position au 26-01-2021 à 1159UTC
14’49,471”N 050’59,770”W
Distance totale parcourue a 1159UTC:1533/2150MN(Départ 15-01-2021 à 1130 UTC)

Vitesse moyenne de déplacement: 5,8K

Vitesse moyenne du vent: Jour: 19K
Nuit: 18K

Etat de la mer: actuellement vagues 2m


Nous n’avons pas eu de pluie depuis notre départ. Cependant, la couverture nuageuse est importante. Pendant la journée, il y a généralement un dégagement de quelques heures vers le dîner. Cependant, dès la fin de journée jusqu’au matin, le ciel est très nuageux.
Vahana est équipé de 1275 watt de panneaux solaires qui permettent de bien recharger 600A de batterie au lithium.
Lorsque nous sommes en petite navigation côtière ou en mouillage, ce parc énergétique correspond très bien à nos besoins. Cependant, en grande traversée, les équipements de navigation, comme le pilote automatique et la cartographie électronique, consomment beaucoup d’énergie 24 heures sur 24. Comme les heures de soleil sont réduites, notre consommation doit être modérée. Aussi, l’ajout du deuxième congélateur combiné à la température extérieure qui se réchauffe de jour en jour augmente la demande.
Habituellement, nous cuisinons principalement à l’électricité: induction et instatpot. Pour la traversée, nous privilégions la cuisson au gaz pour ménager notre électricité.
Nous prenons soin de fermer les lumières. Daniel et François font souvent la vaisselle le soir à la lampe frontale. Nous privilégions aussi la recharge de nos appareils électroniques (IPhone, IPad) le jour lorsque le soleil recharge au maximum.
Notre dessalinateur nous permet de transformer 140l/h. Son utilisation est très énergivore.
Heureusement , nous avons une capacité de 2x300l d’eau, donc on n’a pas besoin de faire fonctionner le dessalinateur souvent pendant notre passage.
À plus,

Résumé jour 12 et 13


Position au 28-01-2021 à 1158UTC
14’41,339”N 055’53, 738”W
Distance totale parcourue a 1158UTC:1823/2150MN(Départ 15-01-2021 à 1130 UTC)

Vitesse moyenne de déplacement: 5,8K

Vitesse moyenne du vent: Jour: 17,5K
Nuit: 19K

Etat de la mer: mer bien formée 2m+

La pleine lune nous éclaire et accompagne nos dernières nuits. Si tout se déroule bien, on devrait voir la terre demain et arriver en Martinique samedi, soit dans environ 48 heures.
Nous déjeunons avec de bons muffins maison aux pommes et un délicieux cappuccino. Une famille de dauphins viendra nous saluer pendant quelques minutes.


Le soleil est au rdv depuis hier et ça fait une grosse différence sur le chargement des batteries.
Manawa a subi une déchirure sur leur parasailor. Ils ont fait une réparation temporaire.
Nous avons pris une autre heure décalage ce matin. Nous avons maintenant seulement deux heures de décalage avec le Québec. Nous prendrons la dernière heure lors de notre arrivée.
Sinon, tout va bien à bord. À bientôt!

Résumé jour 14

Position au 29-01-2021 à 1158UTC
14’29,147”N 058’02,202”W
Distance totale parcourue a 1158UTC:1950/2150MN(Départ 15-01-2021 à 1130 UTC)

Vitesse moyenne de déplacement: 5,8K

Vitesse moyenne du vent: Jour: 12,7K
Nuit: 11K

Etat de la mer: vagues longues 1m

Nous ne voyons pas encore la terre. Elle sera perceptible demain matin. On a cependant croisé un tanker, vu un avion et on remarque plus d’oiseaux qu’à l’habitude. Ce sont des signes qu’on se rapproche des côtes.
Le vent a beaucoup baissé cette nuit. On avance lentement mais sûrement. L’heure d’arrivée est repoussée en soirée…
Je souhaitais cuisiner des muffins et des biscuits mais je manquais de beurre. Comme l’épicerie n’est pas très accessible 😉 Charlotte a proposé de fouetter de la crème en beurre. Nous n’avons pas réussi à transformer la crème en beurre mais avons quand même utilisé cette crème épaissie à la place du beurre et ça a bien fonctionné!
Cette nuit sera notre dernière nuit de traversée en mer.
Nous avons eu, pour la première fois depuis notre départ, un tout petit peu de pluie ce matin.
À bientôt

Résumé jour 15

Position au 30-01-2021 à 1158UTC
14’23,512”N 060’15,996”W
Distance totale parcourue a 1158UTC:2082/2150MN(Départ 15-01-2021 à 1130 UTC)

Vitesse moyenne de déplacement: 5,8K

Vitesse moyenne du vent: Jour: 15,7K
Nuit: 18KEtat de la mer: vagues longues 1m

Moka qui se joint à notre sillage pour l’arrivée en Martinique

Deux belles surprises ce matin. Comme on s’y attendait, on voit la terre. Eureka!
Aussi, nos amis Moka, avec qui nous avions visité Gran Canaria, ont quitté les Canaries il y a 21 jours et sont directement sur notre route. Nous serons donc 3 bateaux pour l’arrivée 🙂


Nous gonflons les paddles board en vue de notre arrivée. Ensuite, puisque Manawa est loin derrière et que nous souhaitons les attendre pour l’arrivée, on décide d’affaler toutes les voiles et de sauter à l’eau. Une petite baignade dans l’Atlantique. Malgré les voiles affalées, Vahana avance à 3,5K. On s’attache donc avant de sauter à l’eau 😉

On entend souvent que la voile est le moyen le plus long et le plus cher pour se déplacer du point A au point B. C’est possiblement vrai. C’est cependant un tel privilège d’avoir une maison flottante et de pouvoir se déplacer avec elle d’un endroit à un autre! L’anticipation, l’attente, la hâte, l’excitation!

Dans ce monde où l’instantanéité est maître, où les désirs peuvent être satisfaits en un clic, où tout va vite, nous avons choisi de faire les choses différemment. De nous faire le cadeau du temps. Le temps que nous passons avec nos enfants. Avec ses hauts et ses bas. Le temps de voyager, de s’émerveiller, de découvrir, de traverser un océan à la voile.
Beaucoup de préparatifs; des sacs d’abandon, un radeau de survie, des moyens de communication d’urgence, une pharmacie de bord, des pièces de rechange au cas où…On espère le mieux mais on doit anticiper le pire, justement pour l’éviter.
Nous ne pouvons que nous sentir petit au milieu de l’immensité de l’océan. Nous ne pouvons que nous incliner face à la force des éléments naturels lorsqu’ils se déchaînent. Et nous ne pouvons que nous émerveiller devant tant de beauté: En toute simplicité, qu’on soit là ou pas pour y assister, jour après jour, la nature offre un merveilleux spectacle en continu. Les poissons volants, les dauphins, les couchers de soleil, le ciel étoilé et la lune qui se reflète sur l’eau. Merci.
Pendant ces 15 jours, la vie aura ralentie. Nous aurons vécu au rythme des vagues et du vent. Au rythme d’une vie en toute simplicité.
On ne sait pas ce que les enfants retireront de tout ça. On espère que l’expérience du voyage en général les fera grandir, que des moments comme cette traversée les aideront à se recentrer plus tard dans la vie. Qui sait?
Traverser un océan peut sembler loufoque ou grandiose. Peu importe, ça se fait un souffle à la fois. Pour nous, ce n’était pas le but du voyage, c’était une étape pour pouvoir le continuer. Pour profiter de cette chance de voyager avec Vahana.

Ca y est! On est arrivé en Martinique à 18h00. Nous avons mis l’ancre à la marina du Marin et ferons les formalités douanières demain matin.
Nous n’avons pas encore de carte réseau pour internet. Dès qu’on en a une on vous recontacte. 🙂