Les Baléares

Du 4 au 24 juillet 2020

Les Baléares, ça sonne comme des vacances! Une belle navigation de douze heures nous mènera de Calpe à l’île de Formentera, soit la plus petite, la plus sauvage et la plus au sud. On se demandait où était tous les bateaux lorsqu’on naviguait sur la côte espagnole. Eh bien, on ne cherche plus. Ils sont tous ici!!!

Nous observons deux nouvelles règles:

🔘 La loi de la grosseur du bateau: Généralement, plus il est petit, plus il est bondé. On observe souvent 10 à 15 personnes dans de petits semi-rigides, alors que les énormes yatchs sont peu occupés.

🔘 La loi du DJ: 🤣 Dans chaque baie, il y a toujours un gars ( habituellement avec bateau moteur…) qui se sent investi d’une mission de DJ et qui prend son rôle très au sérieux !!! 🙄

Formentera est une île magnifique avec une eau turquoise à faire rêver. Tout aussi spectaculaire que la couleur de son eau, nous assisterons chaque soir à un magnifique coucher de soleil.

Avec le contexte actuel de la pandémie, l’humanité entière est complètement chamboulée dans ses habitudes et ses certitudes. Parallèlement, la nature continue de vivre à son propre rythme. Ici, comme ailleurs, les magnifiques poissons nagent, insouciants, dans les fonds limpides tandis que le soleil nous gracie de ses plus belles couleurs à son coucher. Ici, nous auront droit à nos plus beaux couchers de soleil. Les gens s’installent sur la plage et sur les falaises pour admirer le magnifique coucher de soleil. Au dernier moment de lueur, c’est tellement beau que les gens se mettent tous à applaudir, comme pour remercier la nature de son superbe spectacle. C’est très émouvant! Et ça remet en perspective le mauvais sort que l’humanité fait souvent subir à notre magnifique planète.

Nous remonterons ensuite vers Ibiza, l’île de la fête. Nous nous attendions à n’y retrouver que des hôtels branchés et des boîtes de nuit. Il y a aussi des très beaux mouillages que nous avons vraiment apprécié. Nous nous sommes beaucoup baignés et avons fait nos premiers snorkeling.

Nous utilisons tres régulièrement notre méga paddleboard 4 places pour aller à terre puisque les plages sont souvent balisées de bouées de natation empêchant l’approche en dinghy puisque l’annexe nécessite l’utilisation du moteur. Ce paddleboard nous servira plus qu’on l’avait anticipé.

Majorque est la plus grosse île des Baléares. La baie de playa Major nous permettra un avitaillement facile. C’est d’ici aussi que nous iront visiter Palma, la capitale des Baléares. Ici, le port du masque est obligatoire en tout temps, même dans la rue. C’est donc par un chaleureux 35’C avec les masques à temps plein aux visages que nous parcourrons près de 20 km à pied. Ouf!!!

Nous aurons la chance de visiter les jardins de Marivents, comportant plusieurs sculptures de Miro. Le lendemain, les jardins fermaient pour quelques mois afin de les réserver uniquement pour la royauté qui y a établi un domaine et qui veut conserver la quiétude lors de son passage.

C’est à Palma que nous goûterons nos premiers gelato. Plaisir qui sera renouvelé à mainte reprises 🍦

Nous apprécierons beaucoup le mouillage de Cala Barques où nous pouvons visiter des grottes. Bien que très achalandé, l’endroit est vraiment magnifique.

Finalement, la dernière île, plus au nord, est Minorque. Nous l’avons à peine effleurée en quelques jours car les vents s’avéraient favorables pour la traversée vers la Sardaigne. Alors, quand le vent se pointe, il faut en profiter!

Pour les amateurs de houblon, une belle découverte sera la bière Rosa Blanca, une hoppy lager brassée à Mallorca.

Sur une note plus personnelle, je vous encourage à avoir l’audace de réaliser vos rêves, qu’ils soient grands ou petits. N’attendez pas d’être plus riches, plus vieux ou trop vieux, foncez!

Pour Annie B et Catherine D.; J’admire votre courage et la détermination avec laquelle vous combattez pour votre santé. Votre rêve est possiblement de tout simplement retrouver une normalité dans un quotidien où votre corps sera bien et en santé.

Pour tout ceux qui comme moi ont le grand privilège d’être en bonne santé, profitez de cette incroyable chance pour accomplir des gestes concrets pour vous réaliser. On ne sait jamais ce que l’avenir nous réserve, surtout en ce moment.

Prochaine publication : La Sardaigne

4 commentaires sur « Les Baléares »

  1. Un grand merci pour les magnifiques comptes-rendus de votre voyage. C’est toujours un plaisir de recevoir de nos nouvelles et de vous suivre. Bonne continuation :-). (Marie-Paule, de Marieville)

    J'aime

  2. Magnifiques photos et plumes. Tu décris tellement bien qu’on crois être avec vous. Merci de nous faire voyager! 😍

    Tu l’as bien dit : il faut croire et vivre ses rêves, bravo à vous pour votre audace, vous en êtes maintenant récompensés.

    François, tes marraine et parrain seraient très fières de toi ! 😘

    Bonne continuité de voyage et encore merci !

    J'aime

    1. Merci beaucoup Brigitte

      On est content de partager notre aventure. Merci de nous écrire, ça fait toujours plaisir d’avoir des nouvelles de notre monde 😉

      J'aime

Répondre à Marie-Paule Robinet Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s